Nouvelles Chroniques d'Amethyste

Penser au Sens, pas au Verbe


Poster un commentaire

Déployer dans le GAC sous Windows Server 2012

Il y a 3 méthodes pour déployer une dll dans le GAC:

  1. L’utilitaire Gacutil
  2. PowerShell
  3. Copier/coller depuis l’Explorateur Windows

 

Je viens de découvrir dans le cadre de mon projet actuel, que sous Windows Server 2012 la dernière méthode n’est plus possible, du moins au delà de .Net 4.0:

http://blog.adnanmasood.com/2014/09/18/gac-changes-in-windows-server-2012/

Puisque gacutil n’est pas non plus installé par défaut il n’est peut être pas inutile de savoir le faire via PowerShell.

 

On trouve des exemples un peu partout, en voici un:


Set-location "c:\Folder Path"
[System.Reflection.Assembly]::Load("System.EnterpriseServices, Version=4.0.0.0, Culture=neutral, PublicKeyToken=b03f5f7f11d50a3a")
$publish = New-Object System.EnterpriseServices.Internal.Publish
$publish.GacInstall("c:\Folder Path\MADLL.dll")

On peut compléter par un appel à iisreset si IIS est installé sur le serveur.

 

L’opération inverse est bien sûr possible:


Set-location "c:\Folder Path"
[System.Reflection.Assembly]::Load("System.EnterpriseServices, Version=4.0.0.0, Culture=neutral, PublicKeyToken=b03f5f7f11d50a3a")
$publish = New-Object System.EnterpriseServices.Internal.Publish
$publish.GacRemove("c:\Folder Path\MADLL.dll")

 

 

Publicités


Poster un commentaire

Ecrire des scripts de build avec PSAKE

MSBUILD propose un langage de script orienté XML dans la pure tradition des années 2000.

Aujourd’hui les choses changent et la tendance est aux outils beaucoup plus légers et facile à prendre en main.

PSake (on prononce SA-KI) est justement un tentative d’aller dans cette direction en remplaçant ce MSBUILD Script par PowerShell. Cela présente de nombreux avantages :

  • PowerShell apporte déjà une sémantique riche que PSake n’a pas besoin de reproduire
    Il est honnêtement possible de faire le tour de cet outil en 1 heure ou 2, il faut bien plus de temps avec MSBUILD
  • PowerShell est de toute façon un outil dans lequel on aura de plus en plus besoin d’investir en tant que développeur
    PSake est une raison de plus de démarrer.
  • MSBUILD n’est pas facilement évolutif, les extensions sont complexes à créer, PowerShell est un langage, pas un Framework. Il est donc taillé pour cela
  • Une fois laborieusement appris à manipuler des scripts MSBUILD on a quoi? Des compétences en script MSBUILD, rien d’autre.
    PowerShell ouvre un univers nettement plus vaste. Nous n’avons pas le temps de nous former à une multitude d’outils qui constituent leur propre îlot, il faut rationaliser l’effort de formation.
    En s’appuyant sur l’existant, PowerShell, PSake répond pleinement à cette contrainte

 

J’encourage donc l’usage de PSake.

Notez bien un point: PSake pousse vers la sortie le langage de script XML, pas MSBUILD. PSake n’apporte que la sémantique. L’intelligence c’est toujours MSBUILD qui va la fournir et qui travaillera dans les coulisses.

Ce point est important car il signifie que le risque technique de passer à PSake devient faible.

 

J’espère vous avoir convaincu au moins de lire la suite de ce tutoriel!

Lire la suite


Poster un commentaire

Focus sur le stockage Azure

Un autre focus, cette fois sur le stockage Azure. Vous savez certainement que l’on dispose de 4 outils:

  1. Les Blobs
  2. Les Tables
  3. Les Queues
  4. Les Files

Le dernier est une nouveauté encore en prévisualisation qui a été présentée dans un article précédent:

https://amethyste16.wordpress.com/2015/05/20/le-stockage-des-fichiers-sous-azure-file/

Au programme:

  • Architecture des comptes de stockage et des différents stockages
  • Création depuis le portail
  • Les points de terminaison
  • Diagnostics, monitoring, analyse
  • Le support PowerShell

Lire la suite


Poster un commentaire

Le stockage des fichiers sous Azure (FILE)

Ce service encore en prévisualisation est je pense intéressant à explorer dès maintenant.

Le stockage de fichiers (FILE) propose un stockage partagé pour les applications utilisant le protocole SMB 2.1. Les machines virtuelles et les services cloud Microsoft Azure peuvent partager des données de fichiers entre plusieurs composants d’application grâce à des partages montés. Les applications locales peuvent accéder aux données de fichiers d’un partage via l’API de stockage de fichiers.

La grande différence avec un disque est qu’un nombre indéfini de VM ou de rôles Azure peuvent monter le stockage de fichiers et y accéder en simultané. L’accès se fait très simplement grâce aux API E/S standards disponibles dans tous les langages sérieux.

Lire la suite


Poster un commentaire

Le réseau CDN Azure

Le réseau CDN offre une solution pour distribuer un contenu statique provenant d’un blob, d’un cloud service ou d’une web Apps en le mettant en cache dans différents nœuds physiques de part le monde.

Un CDN procure plusieurs avantages:

  • La proximité géographique du lieu de distribution du contenu améliore l’expérience utilisateur
  • Votre serveur principal peut se délester d’une partie du trafic en le redistribuant dans le monde

Lire la suite


5 Commentaires

Focus sur SQL Azure

Un petit focus sur SQL Azure du point de vue d’un administrateur. Pas mal de choses ont bougé depuis que j’ai enregistré cette vidéo et notamment des outils sophistiqués pour la mise en place de stratégies BC/DR (Business Continuity and Disaster Recovery) sont arrivés et d’autres sont encore en prévisualisation. Une autre différence significative est le modèle de facturation qui passe d’une facturation au stockage à une facturation à la performance attendue.

Le programme:

  • Architecture
  • Nouveau modèle de facturation, bounding box et DTU
  • Création d’une base
  • Géo restauration
  • Restauration d’un état
  • Géo-réplication
  • Géo-réplication active
  • Copier une base
  • Import/Export
  • Export automatique
  • Audit
  • Monitoring
  • Support PowerShell

Lire la suite